La vague de grand froid suscite un élan de solidarité

le
0
Les Français n'hésitent plus à s'investir personnellement dans des actions de proximité, conscients d'être utiles.

Comme l'entraide observée lors des périodes de canicule, le grand froid génère cet hiver un élan de solidarité particulier dans l'Hexagone. Aux côtés des associations caritatives qui multiplient leurs actions et leurs appels aux dons, le voisinage et la collectivité s'organisent autour des personnes isolées et fragilisées, mais aussi des familles dont les moyens ne permettent pas de se chauffer correctement. Vêtements, plats chauds, hébergement... les Français n'hésitent plus à s'investir personnellement dans des actions de proximité, conscients d'être nécessaires «au maillage de la solidarité nationale», dit Aline, Creusoise qui héberge sa voisine du dessous, une mère de famille sans ressources suffisantes pour chauffer son appartement.

«C'est un peu le campement dans mes 48 m²», s'amuse la jeune femme. «Mais quelle importance? Au moins la maman et les deux petites filles sont au chaud. Ce qui est inacceptable, c'est qu'on en soit là.»

L'aumône énerg...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant