La vague de froid a fait au moins 12 morts en France

le
1
LE FROID A FAIT AU MOINS 12 MORTS EN FRANCE
LE FROID A FAIT AU MOINS 12 MORTS EN FRANCE

LYON (Reuters) - La vague de froid, qui doit se poursuivre dans les prochains jours, a fait au moins 12 morts en France en près de deux semaines, selon un décompte de Reuters établi sur la base de données locales.

Les décès pour hypothermie ont frappé notamment deux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, des sans-abri et des personnes âgées surprises hors de chez elles pour diverses raisons.

Ce total ne tient pas compte des décès provoqués indirectement par le froid, comme une chute dans un lac gelé ou des décès dus à des chauffages défectueux.

Interrogé par Reuters, le ministère de l'Intérieur a indiqué ne pas disposer d'un bilan national chiffré.

Deux personnes sont mortes d'hypothermie jeudi dans le département du Pas-de-Calais, un homme de 50 ans retrouvé mort devant son domicile en état d'hypothermie à Merlimont, près de Boulogne-sur-Mer, et un autre d'une soixantaine d'années retrouvé sans vie chez lui à Montreuil-sur-Mer, selon les pompiers.

Un autre décès pourrait être imputé au froid selon la même source, celui d'une femme de 90 ans, décédée à l'hôpital après avoir été secourue par son aide familiale à domicile, où la température était très basse.

A Paris, deux sans-abri sont morts dans la capitale depuis le début de la vague de froid, a dit vendredi la mairie, confirmant des informations de presse.

Il s'agit d'un SDF polonais du Bois de Vincennes et d'un Roumain, retrouvé mort dans le Xe arrondissement.

Un autre décès, un homme ayant succombé à un séjour nocturne en forêt, a été signalé par la presse en Ille-et-Vilaine.

DEUX MALADES D'ALZHEIMER

Une femme de 90 ans est morte de froid jeudi à Malafretaz dans l'Ain. Elle était tombée dans son jardin et a passé une partie de la nuit dehors. Un passant a donné l'alerte mais la vieille dame n'a pas résisté à une température de -13 degrés.

Jeudi matin, un couple d'octogénaires a étalement été retrouvé mort devant sa maison à Annemasse, en Haute-Savoie.

La préfecture de région signale également un décès en Isère lié à la vague de froid.

La semaine dernière, deux décès avaient été annoncés, celui d'une femme de 72 ans, souffrant de la maladie d'Alzheimer et sortie très légèrement vêtue d'un établissement de soins à Toulouse, et celui d'un homme de 82 ans souffrant de la même affection à Lemberg (Moselle).

La vague de froid a des conséquences économiques, avec des records de consommation d'électricité en France et la paralysie partielle de certaines activités comme le bâtiment.

L'Europe pourrait continuer à grelotter jusqu'à la fin du mois de février, estiment les météorologistes, alors que les réseaux électriques de plusieurs pays sont déjà saturés.

Le phénomène, inédit depuis les années 1980, a déjà fait des centaines de mort sur le continent, notamment en Europe de l'Est. Quelques 55 départements français étaient toujours en alerte orange vendredi et des chutes de neige étaient annoncées pour le week-end.

Thierry Lévêque avec les correspondants régionaux de Reuters, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3101717 le vendredi 10 fév 2012 à 13:45

    SaRKOZY, où en es-tu de ta promesse de 2007 ? Plus un seul SDF sous deux ans ?! C'est dépassé !! Ton bilan, tu le feras un jour pignoouf !!