La une de Rolling Stone fait polémique

le
0
Avec sa couverture mettant en scène l'accusé des attentats de Boston, Djokhtar Tsarnäiev, le magazine américain s'attire les critiques de ses lecteurs.

Si Rolling Stone cherchait à créer la polémique, le magazine américain a réussi son coup... au risque de ternir son image auprès de certains de ses lecteurs. En guise de couverture du mois d'août, le bimensuel connu pour faire poser les plus grandes stars du rock, a choisi de mettre en avant un individu à la notoriété bien particulière: Djokhar Tsarnaïev, le co-auteur présumé de l'attentat de Boston qui a fait 3 morts et plus de 260 blessés.

L'adolescent musulman d'origine tchétchène, aujourd'hui détenu dans une prison-hôpital, apparaît en T-shirt, le regard fixe, presque rêveur, les cheveux ébouriffés. Sous la photo (mise en ligne par le suspect lui-même et déjà reprise par plusieurs medias), on peut lire: «Le poseur de bombe. Comment un étudiant populaire et prometteur a été abandonné par sa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant