La TVA sur le luxe n'est pas prête de voir le jour

le
0
François Hollande a déclaré ne pas être opposé à la création d'une TVA à 33% pour les produits de luxe. Mais une telle mesure ne pourrait être mise en place rapidement, la création d'un nouveau taux de TVA nécessitant l'aval de l'Europe.

Instaurer une TVA plus élevée sur les produits de luxe, l'idée est régulièrement évoquée, à droite comme à gauche. Elle a été envisagée en 2011 par l'UMP, qui planchait alors sur le futur programme présidentiel. Et mardi sur RTL, en réponse à un auditeur qui proposait une TVA à 33% sur le luxe, François Hollande a déclaré que «cette proposition a quand même du sens». Mais le candidat PS a aussi précisé qu'il étudierait si «au plan européen nous pouvons le faire». «Je garde votre idée en tête mais je ne veux pas ici faire d'annonce parce que je n'ai pas du tout avancé cette proposition», a-t-il ajouté. Au «Talk Orange-Le Figaro», Laurent Fabius a estimé qu'il n'était sans doute pas possible de créer un taux supplémentaire.

De fait, créer une tranche spécifique plus élevée pour les produits de luxe ne peut se faire sans l'aval de l'Europe. Car la TVA est un impôt régi au niveau européen. «La directive européenne autorise chaque pays à avoi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant