La Turquie veut rassurer les marchés après la chute de la livre

le
0

La Turquie a cherché vendredi à rassurer les marchés et ses citoyens après la chute de plus de 9% de la livre turque face au dollar au cours du dernier mois, déclarant que la banque centrale était prête à prendre des mesures pour assurer la stabilité de la monnaie nationale.

La livre a connu une nouvelle journée de turbulences, chutant même à 3,4 livres pour un dollar, un nouveau plus bas historique, avant de se stabiliser autour de 3,37, perdant 0,2% en un jour.

La devise a perdu plus de 9% au cours du dernier mois, alors que les turbulences politiques après l'échec du coup d'Etat du 15 juillet, une croissance nationale en berne et les effets du possible resserrement monétaire aux Etats-Unis inquiètent les investisseurs.

"La banque centrale turque suit de près tous les développements économiques et prendra les mesures appropriées pour assurer une stabilité des prix", a annoncé le Conseil de coordination économique (EKK) après une réunion présidée par le Premier ministre, Binali Yildirim.

Dans son communiqué, l'EKK ne donne pas plus de détail sur la nature de ces mesures, mais la banque centrale doit tenir une nouvelle réunion sur les taux directeurs jeudi.

L'EKK a aussi promis que les réformes pour "accroître la résistance de l'économie seraient accélérées".

La livre turque a été fragilisée ces dernières semaines par les craintes relatives aux perspectives de croissance en berne et l'instabilité politique, surtout depuis que le gouvernement est passé à l'offensive pour concrétiser son projet de réforme constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du président, Recep Tayyip Erdogan.

Quelques économistes prévoient une hausse des taux jeudi pour soutenir la livre turque mais le consensus est que les taux resteront inchangés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant