La Turquie veut pointer les missiles de l'Otan sur la Syrie

le
0
Au moment où l'opposition syrienne, réunie à Doha (Qatar), réorganise la direction de son Conseil national, le gouvernement turc fait savoir qu'il souhaiterait installer des missiles Patriot à sa frontière, accentuant ainsi la pression sur Bachar el-Assad.

La Turquie, en pointe dans l'offensive contre la dictature syrienne, veut disposer des missiles de l'Otan sur sa frontière avec la Syrie. Le porte-parole du ministre turc des Affaires étrangères affirme que «cette question arrive à l'ordre du jour» des discussions engagées avec ses partenaires de l'Alliance atlantique. Le président Gül a tenu à souligner que son pays se réserve le droit de se doter de tout type d'armes pour sa défense face à la menace syrienne. Mais «aucune requête» n'a «jusqu'à présent» été déposée auprès de l'Otan, précise le premier ministre Recep Erdogan, qui croit savoir que le secrétaire général de l'Otan est favorable à cette demande.

Le département d'État américain reconnaît q...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant