La Turquie veut enrayer son déclin diplomatique

le
0
Isolé au Proche-Orient, Ankara table sur une participation à une intervention internationale en Syrie pour recouvrer son rang.

Istanbul

La Turquie, qui réclame depuis des mois une intervention militaire en Syrie, a annoncé sa volonté de faire partie d'une coalition contre son voisin. Pour Ahmet Davutoglu, le ministre turc des Affaires étrangères, cet éventuel engagement aux côtés d'autres puissances tombe à point nommé pour réfuter les analyses, de plus en plus nombreuses, qui insistent sur «l'isolement(de la Turquie) au sein de la communauté internationale». Malgré ses dénégations, l'influence de la diplomatie d'Ankara est en net recul dans la région, mettant à mal les ambitions turques de peser dans les territoires jadis sous contrôle ottoman.

À l'occasion de son déplacement la semaine dernière à Bagdad, dont les relations avec le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan sont exécrables, le leader de l'opposition turque ne s'est pas privé po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant