La Turquie veut attaquer Rakka après Mossoul

le
1
    ANKARA, 31 octobre (Reuters) - La Turquie souhaite que la 
reconquête de Rakka, ville de Syrie dont l'Etat islamique (EI) a 
fait la capitale de son "califat", débute après celle de 
Mossoul, dernier fief des djihadistes en Irak, et une fois 
l'opération "Bouclier de l'Euphrate" achevée, a annoncé lundi le 
vice-Premier ministre Numan Kurtulmus. 
    "La position turque au sujet de l'opération de Rakka est 
claire. Il serait préférable, aussi bien militairement que 
stratégiquement, de mener cette opération après celle de Mossoul 
et une fois l'opération turque Bouclier de l'Euphrate terminée", 
a-t-il déclaré à la presse à Ankara.  
    L'armée irakienne et les peshmergas kurdes soutenus par les 
moyens aériens de la coalition sous commandement américain ont 
entamé la bataille de Mossoul le 17 octobre et le secrétaire 
américain à la Défense Ashton Carter a dit s'attendre à ce que 
celle de Rakka débute avant son achèvement.  
    L'armée turque et ses alliés locaux de l'Armée syrienne 
libre (ASL) ont quant à eux lancé "Bouclier de l'Euphrate" le 24 
août pour chasser l'EI de la zone frontalière et repousser les 
miliciens kurdes syriens des Unités de protection du peuple 
(YPG) à l'est du fleuve. 
 
 (Ece Toksabay, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 il y a 3 mois

    En attaquant éventuellement Rakka, l'objectif d'Erdogan n'est pas celui qu'il prétend.