La Turquie va préparer une loi sur la déchéance de nationalité

le
1
    ISTANBUL, 6 avril (Reuters) - Ankara va préparer une loi 
prévoyant la déchéance de nationalité pour les Turcs qui 
soutiennent le terrorisme, a déclaré mercredi le ministre de la 
Justice au lendemain d'une proposition en ce sens du président 
Recep Tayyip Erdogan. 
    Le chef de l'Etat a avancé cette idée mardi pendant un 
discours devant un groupe de juristes, alors que la Turquie a 
été frappée ces derniers mois par des attentats meurtriers 
revendiqués par des djihadistes ou des séparatistes kurdes. 
  
    Quelques heures après la déclaration d'Erdogan, le chef du 
gouvernement, Ahmet Davutoglu, avait assuré qu'une mesure de ce 
genre n'était pas à l'étude, mais il a été contredit mercredi 
matin par son propre ministre de la Justice. 
    "Erdogan envisage l'adoption d'une nouvelle législation", a 
déclaré Bekir Bozdag à des journalistes lors d'une intervention 
en direct à la télévision. "Nous allons bien sûr commencer à 
travailler sur ce sujet." 
    Erdogan n'a pas précisé à qui la déchéance de nationalité 
pourrait s'appliquer mais les autorités turques ont souvent dit 
par le passé que les personnes soutenant le "terrorisme" - y 
compris des journalistes ou travailleurs humanitaires - ne 
valaient pas mieux que les terroristes eux-mêmes. 
    Les défenseurs des droits de l'homme craignent que les lois 
antiterroristes, déjà utilisées pour arrêter des universitaires 
ou journalistes d'opposition accusés de soutenir le Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK), ne soient désormais invoquées 
par la justice pour étouffer le débat sur des questions comme le 
conflit kurde.  
    Le PKK, qui a rompu l'été dernier la trêve conclue deux ans 
plus tôt avec Ankara après 30 ans de conflit et 40.000 morts, 
est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, 
les Etats-Unis et l'Union européenne. 
 
 (Ayla Jean Yackley; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stegros il y a 8 mois

    Ils veulent faire comme en France mais je suis sur que la-bas ça va pas tergiverser pendant des années avant de votre une loi sur la déchéance !!!