La Turquie suspend temporairement la CEDH

le
1
    ISTANBUL, 21 juillet (Reuters) - Le vice-Premier ministre 
turc, Numan Kurtulmus, a annoncé jeudi que la Turquie allait 
temporairement déroger à la Convention européenne des droits de 
l'homme (CEDH) pendant l'Etat d'urgence, suivant l'exemple de la 
France, a rapporté la chaîne NTV. 
    Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé mercredi 
dans la soirée l'instauration de l'Etat d'urgence pour une durée 
de trois mois afin de donner au gouvernement les moyens de mener 
la lutte contre les auteurs du putsch avorté du 15 juillet. 
    NTV a également indiqué jeudi que le vice-Premier ministre 
avait affirmé que l'Etat d'urgence pourrait prendre fin dans un 
mois à un mois et demi. Selon la chaîne, Numan Kurtulmus a 
pointé des lacunes "structurelles et individuelles" des services 
de renseignement pendant la tentative de coup d'Etat et promis 
une restructuration de l'armée. 
    En France, l'Etat d'urgence a été lancé après les attentats 
du 13 novembre à Paris. Le Sénat et l'Assemblée nationale ont 
voté mercredi son prolongement pour six mois, jusqu'en janvier 
2017.   
 
 (Ayla Jean Yackley et Humeyra Pamuk; Laura Martin pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 il y a 5 mois

    Cela existait donc en TURQUIE ?