La Turquie sanctionne à son tour la Syrie

le
0
Ankara prend une série de mesures de rétorsion économiques contre un «régime dans l'impasse».

La Turquie a fini par mettre à exécution les menaces qu'elle brandissait depuis des semaines. S'alignant sur les pays occidentaux et sur la Ligue arabe, qui a pris, dimanche, des sanctions à l'égard de Damas, Ankara a annoncé à son tour une série de mesures contre son ancien allié, qui persiste à réprimer son peuple.

Le ministre des Affaires étrangères turc, Ahmet Davutoglu, a dénoncé, mercredi, un «régime dans l'impasse»: «Tant qu'un gouvernement légitime, en paix avec la population du pays, ne sera pas en place en Syrie, le méca­nisme de la coopération stratégique de haut niveau sera suspendu.» Parmi les neuf dispositions décidées figurent, notamment, le gel des avoirs des dirigeants syriens en Turquie, la suspension des accords commerciaux avec les institutions publiques et des crédits turcs, la fin des relations avec la Banque centrale syrienne… Un embargo sur les armes avait déjà été mis en place.

Rencontre secrète 

Les échanges commerciaux priv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant