La Turquie "regrettera" d'avoir détruit le Soukhoï, dit Poutine

le
0
    MOSCOU, 3 décembre (Reuters) - La Turquie regrettera d'avoir 
abattu un bombardier Soukhoï russe près de la frontière syrienne 
le 24 novembre, a déclaré jeudi le président russe, Vladimir 
Poutine, en ajoutant qu'on ne pouvait pas ignorer le fait 
qu'Ankara "aide les terroristes". 
    S'adressant là clairement aux Occidentaux, le chef de l'Etat 
russe a ajouté dans son discours annuel sur l'Etat de la nation 
que les pays "ne doivent pas appliquer un système à deux poids 
deux mesures concernant le terrorisme" et utiliser des 
organisations terroristes à leurs propres fins. 
    Ankara a déclaré que ses chasseurs avaient abattu l'avion 
russe à la suite de multiples avertissements lui signifiant 
qu'il violait l'espace aérien turc, ce que dément Moscou. Selon 
les Russes, le Soukhoï-24 est tout le temps resté dans l'espace 
aérien syrien, où il participait à des frappes contre les 
insurgés. 
 
 (Christian Lowe et Dmitry Solovyov; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant