La Turquie refuse que les Kurdes participent à libérer Rakka

le
0
    ANKARA, 26 octobre (Reuters) - L'opération qui visera à 
reprendre la ville de Rakka en Syrie tenue par les combattants 
du groupe Etat islamique doit être menée par les forces locales 
et ne pas impliquer les miliciens kurdes des Unités de 
protection du peuple (YPG), a déclaré le ministre turc des 
Affaires étrangères mercredi. 
    Les Etats-Unis considèrent les combattants YPG comme des 
alliés dans la guerre contre l'EI mais la Turquie estime qu'ils 
sont des terroristes en raison de leurs liens avec le Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK) en lutte pour une indépendance 
depuis plus de trente ans. 
     
 
 (Tulay Karadeniz et Humeyra Pamuk; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant