La Turquie propose son aide pour le soldat israélien enlevé

le
0

ISTANBUL, 1er août (Reuters) - La Turquie fera ce qu'elle peut pour aider à la libération du soldat israélien dont la capture a entraîné la fin du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas mais la priorité doit porter sur le rétablissement de la trêve, a déclaré vendredi le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. "Ce qui est important est que le cessez-le-feu soit rétabli. Pour garantir cela, avec d'autres, nous pouvons prendre toute mesure susceptible de résoudre la question de ce soldat israélien. Si la Turquie peut faire quelque chose, nous ferons de notre mieux", a déclaré Ahmet Davutoglu à la presse. "Mais si le cessez-le-feu est interrompu parce qu'un soldat israélien est enlevé, quelqu'un doit rendre des comptes pour les 70 Palestiniens tués (aujourd'hui). A nos yeux, tous les peuples sont égaux", a-t-il déclaré. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait auparavant appelé la Turquie et le Qatar à faire usage de leur influence pour aider à la libération du soldat israélien. (Can Sezer; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant