La Turquie pourrait pâtir du resserrement du crédit en zone euro post-Brexit, selon Gam

le
0

(AOF) - Selon Gam, les fondamentaux des marchés émergents se sont franchement améliorés depuis trois ans, et un renversement dans le cycle de crédit pourrait permettre une accélération de la croissance d'ici la fin de l'année. On ne peut cependant pas ignorer les risques associés au résultat du vote du référendum britannique, indique le gestionnaire de fortune. Si les conditions de crédit se resserrent en zone euro, les répercussions sur les marchés émergents pourraient être négatives, et plus particulièrement pour la Turquie, estime Gam.

A ce stade, le gérant a opté pour une couverture partielle de ces risques en ayant une position vendeuse sur l'euro/dollar et en sous-pondérant l'Europe centrale (à cause de la corrélation avec l'euro et pas à cause de l'impact sur les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni). Si le resserrement des conditions se précise, il adoptera une position plus défensive.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant