La Turquie ne laissera pas Azaz tomber aux mains des Kurdes-PM

le
1
    KIEV, 15 février (Reuters) - La Turquie ne permettra pas que 
la ville d'Azaz, dans le nord de la Syrie, tombe aux mains de la 
milice kurde des YPG (Unités de protection du peuple), 
lesquelles seront confrontées à "la réaction la plus dure" si 
elles tentent d'approcher à nouveau de cette localité, a déclaré 
lundi le Premier ministre turc. 
    Ahmet Davutoglu, qui s'exprimait devant les journalistes à 
bord de son avion à destination de l'Ukraine, a affirmé que les 
combattants YPG auraient pris le contrôle d'Azaz et de la 
localité de Tal Rifaat plus au sud sans les bombardements de 
l'artillerie turque ce week-end. 
    "Les éléments YPG ont été contraints de reculer des 
alentours d'Azaz. S'ils approchent à nouveau, ils verront la 
réaction la plus dure. Nous ne permettrons pas la chute d'Azaz", 
a déclaré Ahmet Davutoglu. 
    La Turquie, a-t-il ajouté, rendra la base aérienne syrienne 
de Menagh "inutilisable" si les YPG ne se retirent pas du 
secteur. Les YPG, dit-il, ne doivent pas passer à l'ouest de 
l'Euphrate. 
 
 (Ercan Gurses; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 il y a 11 mois

    Turquie membre de l'OTAN ...Impliquée depuis longtemps dans tous le trafics ...Et va provoquer la Russie !!!..