La Turquie n'en fait pas assez contre l'EI, dit Washington

le
0
    WASHINGTON, 1er décembre (Reuters) - La Turquie doit 
s'impliquer davantage dans les opérations aériennes et 
terrestres contre le groupe Etat islamique (EI), renforcer la 
sécurité à sa frontière et pourchasser les intermédiaires de 
l'EI qui s'introduisent en territoire turc, a dit mardi le 
secrétaire américain à la Défense Ashton Carter.  
    "Nous avons besoin que (la Turquie) en fasse plus sur son 
propre territoire, donc qu'elle contrôle sa frontière, ce qui 
n'a pas été fait de manière efficace depuis que l'EIIL (acronyme 
d'Etat islamique en Irak et au Levant, NDLR) a commencé à 
apparaître", a déclaré le chef du Pentagone devant le Congrès. 
    "Nous souhaiterions qu'ils agissent davantage, à la fois sur 
le plan aérien et terrestre. La plupart des opérations aériennes 
ne sont pas dirigées contre l'EIIL mais contre le PKK (Parti des 
travailleurs du Kurdistan)", a ajouté Ashton Carter. 
 
 (Phil Stewart, Yeganeh Torbati; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant