La Turquie met en demeure l'UE de tenir ses engagements

le
0
    ANKARA, 18 avril (Reuters) - Le ministre turc des Affaires 
étrangères, Mevlut Cavusoglu, a prévenu lundi que la Turquie 
annulerait ses engagements si l'Union européenne ne respecte pas 
les conditions de l'accord conclu en mars sur la crise 
migratoire. 
    Le chef de la diplomatie turque s'exprimait devant le 
Parlement. 
    L'accord controversé conclu le 18 mars entre la Turquie et 
l'Union européenne vise à freiner les arrivées de migrants et de 
réfugiés en provenance de Turquie en contrepartie d'une aide 
financière et de facilités accordées à Ankara. 
    Il prévoit le retour en Turquie de toutes les personnes qui 
arriveront illégalement sur les îles grecques de la mer Egée et 
dont la demande d'asile aura été rejetée selon le principe du 
"un pour un" (pour chaque Syrien renvoyé en Turquie depuis les 
îles grecques, un autre Syrien sera réinstallé de la Turquie 
vers l'UE). 
    En échange, la Turquie a obtenu une aide financière 
supplémentaire de la part de l'Europe -- trois milliards d'euros 
en plus des trois milliards déjà accordés --, la mise en oeuvre 
anticipée de la libéralisation des visas pour les citoyens turcs 
et l'accélération du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE. 
 
 (Gulsen Solaker; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant