La Turquie et Chypre  engagent la guerre du gaz

le
0
Ankara n'accepte pas que Nicosie exploite les richesses de ses fonds sous-marins.

La guerre du gaz en Méditerranée orientale aura-t-elle lieu ? Le Piri Reis, un navire turc de recherches d'hydrocarbures, a quitté ce vendredi le port d'Izmir, dans le sud de la Turquie, pour rejoindre les eaux chypriotes. L'annonce de ce départ, jeudi, par le ministre turc de l'énergie, Taner Yildiz, fait monter d'un cran supplémentaire les tensions entre Chypre et la Turquie. La crise entre les deux pays, nourrie par la course au contrôle des ressources énergétiques, s'est renforcée ces derniers jours.

Les Turcs ont conclu mercredi un accord avec la République turque de Chypre du Nord (RTCN), reconnue seulement par Ankara, qui délimite leur frontière maritime. Signé à New York par le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, et le président de la République autoproclamée, Dervis Eroglu, il autorise les Turcs à conduire des missions exploratoires au large de l'île, y compris au sud. «Nous protestons contre la démarche unilatérale, provocante et irresponsabl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant