La Turquie émet des mandats d'arrêt contre Gülen et ses proches

le
1
    ANKARA, 11 décembre (Reuters) - La Turquie a émis vendredi 
des mandats d'arrêt contre le prédicateur turc basé aux 
Etats-Unis Fethullah Gülen, ennemi juré du président Recep 
Tayyip Erdogan, et 66 autres individus pour association avec un 
groupe terroriste, rapporte l'agence de presse Anatolie.  
    Ankara vise ainsi "l'Etat parallèle" que le chef de l'Etat 
accuse son ancien allié d'avoir secrètement bâti dans la police, 
la justice et la politique, avant une vaste purge entreprise 
l'année dernière par Recep Tayyip Erdogan.  
    Quarante-trois des 67 personnes concernées vivent à 
l'étranger, rapportent les médias locaux.      
    La police a procédé à cinq interpellations, dont celle 
d'Ilhan Isbilen, un ancien député de l'AKP, le Parti de la 
justice et du développement d'Erdogan.  
    Ilhan Isbilen a démissionné du parti début 2014, quelques 
semaines après l'ouverture d'enquêtes pour corruption à 
l'encontre du premier cercle des collaborateurs d'Erdogan, alors 
Premier ministre. Pour ce dernier, ces enquêtes participent d'un 
complot orchestré par Fethullah Gülen.  
    Parmi les autres individus recherchés par la police figurent 
l'ancien rédacteur en chef du quotidien Zaman, Ekrem Dumanli, le 
directeur général du groupe Koza Ipek et le président de 
l'université Fatih d'Istanbul.  
    Gülen, qui est à la tête d'une puissante confrérie, est 
exilé depuis mars 1999 en Pennsylvanie, où il vit et travaille 
avec ses collaborateurs. Ce n'est pas la première fois qu'il est 
visé par un mandat d'arrêt turc et son extradition paraît très 
peu probable. 
    Des avocats mandatés par le gouvernement turc ont également 
déposé lundi une plainte au civil à son encontre devant un 
tribunal américain pour violations des droits de l'homme.  
    Gülen a estimé cette année que la répression menée par 
Erdogan était "dix fois pire" que celle qu'a connue la Turquie 
après le putsch militaire de 1980.     
 
 (Ece Toksabay; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 11 déc 2015 à 16:58

    La dictature est en marche.