La Turquie doit respecter l'Etat de droit-Conseil de l'Europe

le
2
    ANKARA/ISTANBUL, 3 août (Reuters) - La Turquie doit juger 
les responsables de la tentative de putsch militaire mais elle 
doit respecter l'Etat de droit et les droits de l'homme, a 
estimé mercredi le secrétaire général du Conseil de l'Europe, 
Thorbjorn Jagland, lors d'une conférence de presse à Ankara. 
    Aux côtés du ministre des Affaires étrangères turc, il a 
également admis qu'il y avait eu un malentendu entre l'Europe et 
la Turquie sur l'ampleur du réseau secret qui aurait infiltré 
l'armée et le système judiciaire. 
    Le gouvernement turc accuse le prédicateur Fethullah Gülen, 
qui vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999, d'être le 
commanditaire du coup de force du 15 juillet dernier. Gülen nie 
de son côté toute implication. 
    Plus de 60.000 militaires, magistrats, fonctionnaires et 
enseignants ont été arrêtés, limogés ou suspendus après le coup 
d'Etat manqué, suscitant des craintes qu'Erdogan profite de la 
situation pour renforcer son pouvoir et réduise au silence toute 
forme d'opposition. 
    Les forces de police turques continuent la répression et ont 
arrêté dimanche de nombreuses personnes, en raison de leurs 
liens présumés avec Fethullah Gülen, au sein du Conseil de 
recherche scientifique et technologique de Turquie (Tubitak) 
dans la province du Kocaeli, dans le nord-ouest, selon un 
responsable de Tubitak. 
    Selon son site internet, Tubitak emploie 1.500 chercheurs et 
finance des projets de recherche scientifique dans les 
universités et le secteur privé. 
    Dans la gendarmerie turque, placée sous le contrôle du 
gouvernement la semaine dernière, de nouvelles nominations 
doivent avoir lieu dans les 48 heures, a annoncé mercredi le 
président Erdogan. 
    Le ministre de l'Intérieur turc, Efkan Ala, a déclaré 
mercredi que l'agence de renseignement serait rapidement 
réformée. Il a ajouté que des failles dans les services de 
renseignement avaient permis la tentative de putsch. 
 
 (Ece Toksabay, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • biogen il y a 4 mois

    Tellement discret l'article!

  • franck8 il y a 4 mois

    Il faudra bien appeler les choses par leur nom. Erdogan est un fasciste qui met en place son état fasciste.