La Turquie dit avoir tué 110 rebelles kurdes en six jours

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 20 décembre (Reuters) - Les 
affrontements se sont poursuivis dans la nuit de samedi à 
dimanche à Cizre, une des villes du sud-est de la Turquie où 
l'offensive militaire contre les rebelles kurdes est entrée dans 
son sixième jour et a déjà fait 110 morts dans leurs rangs, 
selon le dernier bilan fourni de sources sécuritaires. 
    Les combats, qui se déroulent dans plusieurs secteurs de la 
région majoritairement kurde située le long de la frontière avec 
la Syrie et l'Irak, mettent aux prises quelque 10.000 soldats et 
policiers, selon la presse turque, et des militants du Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK). 
    Des chars stationnés sur les collines autour de Cizre ont 
tiré des obus sur des positions du PKK à l'intérieur de la ville 
et un convoi d'une trentaine de blindés a pénétré dans un de ses 
quartiers, ont rapporté des habitants et des sources proches des 
services de sécurité. 
    Quelque 300 bâtiments ont été endommagés par les combats et 
des obus de mortier qui n'ont pas explosé reposent sur le sol de 
certains d'entre eux, a-t-on ajouté de mêmes sources. 
    Un soldat turc blessé samedi à Cizre est décédé et un 
employé de la poste a été tué lorsque son véhicule est tombé 
dans une embuscade du PKK, ont dit les sources sécuritaires. 
    Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a déclaré que 
l'offensive se poursuivrait jusqu'à ce que la région soit 
"nettoyée des terroristes". 
     
 
 (Humeyra Pamuk; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant