La Turquie compte toujours sur le gaz iranien

le
0

Commodesk - Au moment où le Sénat américain vote un élargissement des sanctions contre l'Iran, pour son programme nucléaire controversé, la Turquie estime qu'il lui sera difficile de se conformer à la nouvelle réglementation.

Les Etats-Unis souhaitent notamment sanctionner les acheteurs de gaz iranien. Or, ce secteur est trop stratégique pour la Turquie, qui ne dispose pour le moment pas de sources d'approvisionnement alternatives, a estimé lundi 3 novembre le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. Ankara achète 10 milliards de mètres cubes de gaz par an à l'Iran.

La Turquie avait réduit ses importations de pétrole iranien, sans pour autant les arrêter complètement. Pour contourner le gel des circuits financiers, les paiements sont effectués en livre turque. Avec celle-ci, l'Iran achète de l'or sur la marché turc.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant