La Turquie arrête 35 possibles membres de l'EI à Istanbul

le
0
    ANKARA, 22 février (Reuters) - Les autorités turques ont 
arrêté 35 personnes soupçonnées d'appartenir au groupe Etat 
islamique (EI) lors de raids menés simultanément dans une 
quarantaine d'endroits mercredi à Istanbul, rapporte la presse. 
    L'EI est accusé d'avoir commis une demi-douzaine d'attentats 
meurtriers en Turquie au cours des dix-huit derniers mois, en 
représailles contre l'intervention militaire turque en Syrie 
dans le cadre de la coalition sous commandement américain. 
    Le groupe djihadiste a en particulier revendiqué la 
responsabilité de l'attaque contre une discothèque d'Istanbul le 
soir du Nouvel An qui a fait 39 morts. 
 
 (Tuvan Gumrukçu, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant