La Turquie admet un "problème de communication" avec l'Irak

le
0
    ISTANBUL, 19 décembre (Reuters) - Le ministère turc des 
Affaires étrangères a évoqué samedi un "problème de 
communication" avec le gouvernement de Bagdad au sujet de 
déploiement de soldats turcs sur le territoire irakien, tout en 
assurant que leur retrait allait se poursuivre. 
    L'Irak a vivement dénoncé l'envoi par Ankara de centaines de 
soldats dans un camp d'entraînement situé dans la province de 
Nineveh, au nord de la ville de Mossoul contrôlée par le groupe 
djihadiste Etat islamique (EI). 
    Le communiqué du ministère intervient au lendemain d'un 
entretien téléphonique entre Recep Tayyip Erdogan et Barack 
Obama, qui a appelé son homologue turc à "réduire les tensions" 
en poursuivant le retrait des troupes entamé cette semaine. 
    "La Turquie (...) reconnaît un problème de communication 
avec le gouvernement irakien à propos du déploiement de forces 
de protection turques", dit le ministère. 
    Ankara a justifié ce déploiement militaire par la nécessité 
de protéger davantage le camp d'entraînement d'une milice 
constituée par l'ancien gouverneur de Mossoul et formée 
majoritairement de volontaires sunnites en vue de lutter contre 
l'EI dans cette région à majorité kurde. 
     
 
 (Humeyra Pamuk; angi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant