La Turquie accuse Moscou de nettoyage ethnique en Syrie

le
0
    ISTANBUL, 9 décembre (Reuters) - Le Premier ministre turc 
Ahmet Davutoglu a accusé mercredi la Russie de chercher à 
commettre un "nettoyage ethnique" dans la province syrienne de 
Lattaquié, en en chassant les populations turkmènes et sunnites 
pour protéger les bases russe et syrienne.  
    "Ils veulent expulser (les Turkmènes et les sunnites), ils 
veulent le nettoyage ethnique de cette région pour que les bases 
du régime et de la Russie à Lattaquié et à Tartous soient 
protégées", a déclaré Ahmet Davutoglu lors d'une rencontre avec 
des correspondants de presse étrangers à Istanbul.  
    La Turquie et la Russie sont engagées dans une guerre des 
mots depuis la destruction par la chasse turque, le 24 novembre 
dernier, d'un chasseur-bombardier russe à la frontière syrienne, 
qualifiée par le président Vladimir Poutine de "coup de poignard 
dans le dos". 
    Devant les journalistes de la presse étrangère, Ahmet 
Davutoglu s'est également félicité de l'ouverture d'une 
"nouvelle ère" dans les relations entre l'Union européenne et 
Ankara.  
    "Je suis très optimiste, c'est un très bon départ", a-t-il 
dit en évoquant les conclusions du sommet UE-Turquie du 29 
novembre dernier.  ID:nL8N13O0R4  
    "L'accord sur la libéralisation des visas pour les 
ressortissants turcs et la réadmission (des migrants) sera 
achevé dans les six prochains mois, au plus tard dans les neuf 
mois", a-t-il ajouté. 
 
 (Nick Tattersall; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant