La Turquie accuse la Russie de "provocation" dans le Bosphore

le
1
    ISTANBUL, 6 décembre (Reuters) - La Turquie a accusé 
dimanche la Russie de "provocation", un militaire ayant brandi 
un lance-roquettes sur le pont d'un navire de guerre russe qui 
franchissait samedi le détroit du Bosphore entre la mer Noire et 
la mer de Marmara. 
    Les relations entre Moscou et Ankara sont très tendues 
depuis la destruction d'un bombardier russe Sukhoï-24 par la 
chasse turque le mois dernier à la frontière syrienne. 
    La chaîne d'information turque NTV a diffusé des photos 
montrant un militaire russe en train de brandir un 
lance-roquettes sur le pont du navire de débarquement César 
Kounikov qui franchissait le Bosphore à Istanbul. Le bâtiment 
russe se rend probablement en Syrie, a ajouté NTV. 
    S'adressant à des journalistes, le ministre turc des 
Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a dénoncé une 
"provocation". "Si nous percevons une quelconque menace, nous 
saurons y apporter la réponse nécessaire", a-t-il ajouté. 
 
 (Ayla Jean Yackley, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le dimanche 6 déc 2015 à 17:38

    La réponse nécessaire dit-il : oui, prendre ses jambes à son cou et courir vite