La Turquie accuse l'armée d'Assad de "massacres" près d'Alep

le
1

ISTANBUL, 5 novembre (Reuters) - Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a accusé l'armée gouvernementale syrienne de commettre des massacres en bombardant la région d'Alep, la deuxième ville de Syrie, où les forces du président Bachar al Assad ont intensifié leurs opérations. "Nous observons avec inquiétude ce qui se passe à Alep. La ville n'est pas sur le point de tomber (aux mains des gouvernementaux) mais elle subit une pression extrême", a dit le chef du gouvernement turc après une réunion mardi soir avec les chefs de l'armée. La ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, est pratiquement coupée en deux entre les insurgés, qui tiennent les quartiers est, et les forces loyalistes qui contrôlent l'ouest. Les gouvernementaux ont marqué des points ces derniers mois et espèrent parvenir à couper les voies d'approvisionnement des rebelles. Selon Ahmet Davutoglu, les forces du président Assad commettent "des massacres à grande échelle" en bombardant avec des barils d'explosifs les zones tenues par les insurgés de l'Armée syrienne libre (ASL), qui est soutenue par les Occidentaux. "Si Alep tombe, la Turquie devra faire face à une crise très grave et très préoccupante en raison de l'afflux massif de réfugiés. C'est la raison pour laquelle nous voulons l'instauration d'une zone de sécurité", a ajouté le Premier ministre. La Turquie accueille déjà plus d'un million et demi de réfugiés qui ont fui la guerre en Syrie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui a concentré ces dernières semaines ses frappes aériennes contre les forces djihadistes qui attaquent la ville kurde syrienne de Kobani. ID:nL5N0SQ48G Pour le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, également, la coalition doit désormais tourner ses efforts vers la ville d'Alep. ID:nL6N0ST58E (Ayla Jean Yackley; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 5 nov 2014 à 18:55

    La Turquie ferait mieux de se taire…question massacre, elle en connait un rayon avec le géno-cide des armé-niens…l’hôpital qui se fout de la charité ???...