La Tunisie va devoir s'excuser

le
0
La Tunisie va devoir s'excuser
La Tunisie va devoir s'excuser
Saisi par la Fédération tunisienne, qui souhaitait faire appel de la décision de la Confédération africaine de football à son encontre, le TAS a rendu une décision négative. La Tunisie va devoir présenter ses excuses.

La Tunisie va devoir présenter ses excuses à la Confédération africaine de football. Suite à la passe d'armes l'ayant opposée à l'instance dans les jours suivant l'élimination des Aigles de Carthage en quarts de finale de la CAN, la Fédération tunisienne de football avait fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Une requête à effet suspensif contre la menace de la CAF de disqualifier la Tunisie de la prochaine édition de la CAN si la FTF ne s'excusait pas des insinuations tenues après l'élimination dans les circonstances que l'on sait face à la Guinée Equatoriale. Joignant le geste à la parole, le président de la FTF, Wadi Jarii, avait dans la foulée présenté sa démission de la commission d'organisation de la CAN.

Le TAS a rendu sa décision ce jeudi. Elle ne va pas dans le sens souhaité par la Tunisie. « Après avoir considéré la requête de la FTF et les observations de la CAF, le TAS a délivré une ordonnance rejetant la requête d'effet suspensif,  étant donné qu'à ce stade la FTF ne subit pas de dommage irréparable vu que la participation de l'équipe nationale de Tunisie à la CAN 2017 n'est, pour l'heure, pas refusée », indique le TAS sur son site officiel. La Fédération tunisienne n'a donc plus d'autre choix que de s'excuser si elle ne veut pas voir la CAF mettre sa menace à exécution. Elle a jusqu'au 31 mars pour le faire.

Patrick Juillard (Rédaction Football365/FootSud)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant