La Tunisie prête à coopérer sur l'exode de clandestins

le
0
Rome et Tunis cherchent à arrondir les angles après l'arrivée de 5000 Tunisiens sur l'île sicilienne de Lampedusa. L'UE va débloquer plus de 250 millions d'euros pour la Tunisie d'ici 2013.

Après quelques frictions, la tension entre l'Italie et la Tunisie semble retomber peu à peu. Dès lundi, le ministère tunisien des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel «la Tunisie réitère sa disposition à coopérer avec les pays frères afin d'identifier les solutions au phénomène de l'immigration clandestine». En cinq jours, 5000 Tunisiens avaient gagné samedi les côtes de la petite île italienne de Lampedusa.

Devant cet afflux massif de clandestins, l'Italie déclarait ce week-end l'état d'urgence humanitaire et faisait appel à l'aide internationale. Le ministre italien de l'Intérieur annonçait même dimanche son intention d'envoyer des policiers en Tunisie pour tenter de freiner l'exode. La réaction tunisienne ne s'est pas fait attendre. Un responsable du ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré à l'agence officielle TAP que son pays affirmait «son rejet catégorique de toute ingérence dans ses affaires intérieures» et a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant