La Tunisie libère les trois Femen européennes

le
0
Leur procès en appel a abouti à une condamnation plus clémente : du sursis au lieu d'une peine de prison ferme en première instance. Après avoir passé près d'un mois en détention, les militantes devraient quitter la Tunisie jeudi matin.

Après près de trois semaines en prison en Tunisie, elles vont retrouver le sol européen. Les trois militantes européennes du groupe féministe Femen, détenues pour avoir montré leurs seins, ont été libérées dans la nuit de mercredi à jeudi. Cet élargissement a été permis par un procès en appel à la condamnation plus clémente: quatre mois et un jour avec sursis contre quatre mois et un jour de prison ferme en première instance.

Les deux Françaises et une Allemande, ont quitté, sans une déclaration à la presse, la maison d'arrêt pour femmes de la Manouba, dans la banlieue de Tunis, peu avant minuit à bord d'un fourgon de police. Après un bref passage au ministère de l'Intérieur pour d'ultimes formalités, elles ont été condu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant