La Tunisie est entrée dans la transition 

le
0
Dominée par Ennahda, l'Assemblée constituante, élue le 23 octobre, a tenu mardi sa séance inaugurale.

Sous un soleil radieux, la Tunisie a tourné mardi la page de la révolution pour entrer solennellement dans la transition. Les 217 députés élus le 23 octobre dernier se sont réunis dans la matinée au palais du Bardo, siège du Parlement, pour la séance inaugurale de l'Assemblée constituante.

«Un moment historique, confiait Zohra Smida, députée de Gafsa et militante du parti islamiste Ennahda. Après toutes ces années de cauchemar, j'ai l'impression de rêver.» À l'instar des autres élus, Walid Bennam, originaire de Kasserine, se disait très ému. «Je suis fier de cette Tunisie qui a étonné le monde. Et n'ayez pas peur des islamistes. Vous verrez que nous apporterons une valeur ajoutée à cette société plurielle.»

Tous les Tunisiens n'en sont pas convaincus. À l'extérieur du Parlement, plusieurs centaines de militants des droits de l'homme, dont plusieurs collectifs de femmes, s'étaient rassemblés pour exiger «le respect et la mention des libertés fondame

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant