La tumultueuse vie de san Iker de l'autre côté de la Péninsule

le
0
La tumultueuse vie de san Iker de l'autre côté de la Péninsule
La tumultueuse vie de san Iker de l'autre côté de la Péninsule

Arrivé en héros du côté du FC Porto l'été dernier, Iker Casillas a déjà offert de jolis succès à son nouveau club, mais aussi pas mal de boulettes. Soutenu par une grande partie du public portista, l'Espagnol est quand même loin de faire l'unanimité. Pas forcément une super nouvelle avant son probable dernier Euro.

25e journée de Liga Nos. Braga reçoit le FC Porto d'Iker Casillas et mène 2-1 dans les arrêts de jeu, devant des dragons réduits à dix. Perdu pour perdu, l'international espagnol appuie sur la touche triangle de sa manette et sort loin, très loin de sa surface dans l'espoir de récupérer un ballon haut pour offrir une dernière occasion aux siens et pourquoi pas égaliser. Mal lui en prend. San Iker a deux secondes de retard sur le vieil Alan qui a tout son temps pour l'éliminer et l'humilier d'un tir lointain. La vidéo de l'action ne tarde pas à faire le tour du monde. Sortie de son contexte – celui d'une action désespérée pour éviter une défaite probablement synonyme d'adieu au titre de champion portugais -, l'action devient la parfaite illustration de l'inexorable déclin de Casillas dont se délectent ses détracteurs. Casillas est nul, Casillas n'est plus ce qu'il était, Casillas a bien fait de partir du Real Madrid, Casillas n'a plus sa place en équipe nationale, Casillas va partir en MLS… Les journaux portugais en viennent même à faire fuiter une pseudo discussion du président Pinto da Costa au cours d'un dîner lors duquel ce dernier aurait grosso modo déclaré qu'il en avait marre des bourdes de l'ancien gardien du Real Madrid et que son transfert en MLS était déjà programmé pour l'été 2016. Polémique balayée par le boss des Dragoes quelques heures plus tard. Iker est très bien là où il est, et il ne partira pas après une pauvre escale d'un an. Kaka, qui a essayé de l'enrôler du côté d'Orlando City, est apparemment bien placé pour le savoir. "J'espère pouvoir le faire venir ici (aux Etats-Unis) mais il m'a dit qu'il voulait continuer de jouer au Portugal", a déclaré le Brésilien à la Cadena Cope. Info ou intox ? Réponse cet été.

Stock de maillots écoulé en 24 heures


La vérité, c'est que la plus grande star de l'histoire récente du championnat portugais a fait couler l'encre dès son arrivée sur le littoral portuense. De l'opacité de son transfert au présumé refus de venir vivre à Porto de Sara Carbonero, Casillas est devenu le centre de toutes les attentions avant même de disputer son premier match pour son nouvel employeur. Mais la folie engendrée par la présence de San Iker dans la deuxième ville du Portugal n'est pas seulement négative. Au…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant