La troïka quitte la Grèce, fâchée

le
0
L'interruption des discussions trahit un désaccord de fonds avec le gouvernement Samaras sur les réformes à entreprendre en échange de l'aide internationale.

Les représentants de la troïka (UE, FMI, BCE) ont quitté la Grèce, jeudi, fâchés, après une semaine d'audit non conclusive. Ce départ précipité met en danger le versement d'une tranche d'aide de 2,8 milliards d'euros prévue fin mars. C'est la deuxième fois en trois ans que la troïka quitte Athènes faute d'accord sur les réformes à effectuer. «Des progrès significatifs ont été faits mais quelques questions restent en suspens», ont poliment expliqué les membres de la troïka, ajoutant que les discussions entre Athènes ont été ajournées pour permettre à ces questions d'être réglées. Les représentants de la troïka comptent revenir «début avril».

L'interruption des discussions trahit un désaccord de fonds avec le gouvernement Samaras sur les réformes à entreprendre en échange de l'aide internationale. Le ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant