La triste soirée des Pouille

le
0
La triste soirée des Pouille
La triste soirée des Pouille

De tous les petits clubs de l'Hexagone, le TC Loon-Plage (prononcer Laune), 300 membres, était certainement le mieux garni devant le téléviseur du club-house, installé dans le prolongement de la baie vitrée desservant les trois courts en dur. Adhérents, adhérentes, enfants, élus et journalistes, 50 personnes environ s'étaient donné rendez-vous pour suivre la suite du parcours de Lucas Pouille, l'enfant du pays (6 500 âmes), quarante-huit heures après son exploit historique face à Rafael Nadal.

 

Volontiers belge, la bière ambrait les amples verres. Les pizzas n'ont pas tardé à être livrées sur place. Hélas, la victoire a fui le jeune Nordiste, impuissant face à Gaël Monfils, son aîné de Petit-Bourg (Guadeloupe), solide vainqueur du quart de finale 6-4, 6-3, 6-3 en deux petites heures sans jamais avoir été ni breaké, ni inquiété. « Mais pour moi, il a gagné le tournoi », s'exclame Pascal, le père, au micro de BFM, de retour sur place après avoir suivi le match dans l'intimité du foyer.

 

Evidemment, il n'a pas les bouteilles de champagne promises en cas de succès. « Je ne suis absolument pas déçu, assure le père. Si Lucas avait été capable de tenir le défi physique, il y aurait eu match... Je l'ai vu fatigué d'entrée de jeu à son expression. Mais chapeau bas et bravo Gaël, un Français et un super mec ! » Un mec qui se retrouve en demie, sans avoir cédé la moindre manche, tandis que Pouille restait sur trois marathons en cinq sets. A la différence de dimanche, les Loonois n'ont pas exulté donc. Mais ils n'en aiment pas moins leur Lucas, qui voilà quinze ans fit ses premiers pas ici et ne s'est jamais réellement éloigné.

 

Christophe Zoonekynd, son formateur de 7 à 12 ans, suggère que le TCLP soit rebaptisé « TC Lucas Pouille ». Prof d'EPS et entraîneur de l'équipe de basket locale, Christophe, capitaine de l'équipe de tennis (N1B), insiste sur la fidélité de Lucas, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant