La tribu Hopi s'oppose à une vente à Drouot

le
0
Les masques qui seront mis aux enchères à Paris le 12 avril sont pour cette tribu amérindienne des figures spirituelles, des êtres vivants qui ne peuvent être vendus.

New York

Comment expliquer aux commissaires-priseurs français qu'ils s'apprêtent à mettre aux enchères des «êtres vivants»? La tribu amérindienne des Hopi en Arizona est indignée et veut à tout prix faire annuler une vente de 70 masques, estimée à près d'un million de dollars, le 12 avril prochain à Drouot par la maison Néret-Minet. Pour les Hopi, les «Katsinam» ne sont pas des masques, mais des «amis», des figures spirituelles utilisées lors des cérémonies religieuses, qui représentent les animaux, les plantes, le feu, les nuages, la pluie ou encore incarnent les qualités humaines. Ils sont souvent décorés de plumes d'oiseaux, de crins de cheval et de peau de mouton. La vente suscite une «immense colère, de la tristesse et de l'anxiété parmi les tribus concernées», a écrit à la m...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant