La trêve entre Israël et Gaza malmenée par de nouvelles violences

le
0
Quatre Palestiniens, dont un enfant de 12 ans, ont été tués depuis jeudi par des raids de l'aviation israélienne, qui visaient «des centres d'activités terroristes», selon l'armée.

La trêve fragile négociée fin octobre entre Israël et les factions palestiniennes de Gaza s'effrite peu à peu. Samedi matin, pour le troisième jour consécutif, l'armée israélienne a mené un nouveau raid contre des «centres d'activité terroriste», en riposte à douze tirs de roquettes la veille contre Israël. L'attaque, selon l'état-major israélien, a atteint son objectif. Elle n'a cette fois pas fait de victime.

Jeudi, deux membres des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa et des Brigades Ezzedine al-Qassam, deux groupes armés palestiniens, ont été tués lors d'un premier raid israélien, qui a également fait quatre blessés. L'armée israélienne a expliqué que les deux «terroristes» visés par cette «élimination ciblée» préparaient «un attentat contre des civils et des soldats israéliens à la frontière». L'un d'eux aurait été impliqué dans l'attentat suicide d'Eilat en 2007, au cours duquel trois civils israéliens avaient été tués.

Une «escalade de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant