«La trêve doit permettre aux mareros de se réinsérer»

le
0
INTERVIEW - L'évêque aux armées du Salvador, Mgr Fabio Colindres, joue un rôle essentiel dans les négociations entre les principales maras.

LE FIGARO. - Comment avez-vous réuni autour d'une même table les ennemis jurés de la mara Salvatrucha (MS) et de la 18?

Mgr Fabio COLINDRES.- J'ai d'abord reçu des demandes des prisonniers et de leur famille pour obtenir un meilleur traitement. Je me suis approché d'eux et nous nous sommes réunis avec les leaders de chaque mara, séparément. Je leur ai demandé si on pouvait envisager d'agir ensemble pour faire baisser le taux d'homicides dans le pays. Ils ont trouvé que c'était une opportunité pour attirer l'attention sur leurs conditions de vie et celle de leur famille. Ils ont compris qu'ils pouvaient s'impliquer dans la baisse de la criminalité, que le traitement qu'ils subissent en prison pouvait s'améliorer. Les réunions ont ensuite pu se dérouler avec les représentants des deux maras, une quinzaine d'entre eux à chaque fois. Raul Mijango, représentant de la société civile, et moi étions là pour faciliter le dialogue, pour les aider à trouver un terrain d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant