La traque des djihadistes français se poursuit au Mali

le
0
Le Sahel est devenu une destination clé pour les islamistes radicaux français en mal de djihad.

Les extraditions vers Paris des islamistes radicaux de nationalité française arrêtés par les militaires ou la police locale dans les zones de conflit au Mali se poursuivent. Vendredi, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en visite dans la région, l'a confirmé: «Nous avons fait un prisonnier français qui va être extradé vers la France dans les moments qui viennent», a-t-il déclaré. L'homme a été fait prisonnier ces derniers jours dans la vallée de l'Ametettaï au Mali, où les forces franco-tchadiennes ont combattu des groupes armés.

Selon le ministre, «cela montre qu'il y avait là la constitution d'une espèce de filière terroriste de guerre qui pouvait accueillir certains jeunes en quête d'un destin radical, comme certains ont pu aller auparavant en Afghanistan ou en Syrie». Le ministre a par ailleurs précisé que l'homme en voie d'extradition était «re...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant