La transition énergétique, un chantier pharaonique

le
0
La transition énergétique, un chantier pharaonique
La transition énergétique, un chantier pharaonique
Quatrième et dernier article de présentation dans le cadre du chat avec les experts d'Areva « Nucléaire et renouvelables : deux sources d'énergie inconciliables ? », le 28 juin prochain. Appelée de ses v?ux par François Hollande, la transition énergétique suscite cependant de nombreuses interrogations et ne sera à l'évidence pas facile à mettre en ?uvre.

Vous avez été nombreux à vous interroger sur la compatibilité entre les énergies renouvelables et l'énergie nucléaire qui, pour rappel, contribue aujourd'hui à la production nationale d'électricité à hauteur de 75 %. Sa participation au mix énergétique doit être ramenée à 50 % à l'horizon 2025 et diminuera de toute façon d'ici la fin du quinquennat avec la fermeture annoncée de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) et le refus de M. Hollande d'engager la construction d'une nouvelle unité nucléaire durant ce laps de temps.

Mais comment pallier cette mise hors service, sachant que Fessenheim alimente 70 % des foyers alsaciens en électricité ? Les technologies vertes, dont le Grenelle a fixé à 23 % la contribution au bouquet énergétique à l'horizon 2020, soit trois points de plus que l'objectif défini par l'Union Européenne (UE), compenseront-elles seules la perte de production ? Plus spécifiquement, combien d'éoliennes et de panneaux solaires faudrait-il pour répondre à la totalité de nos besoins énergétiques ?

La poursuite du chantier EPR de Flamanville (Ma
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant