La transition énergétique au service de la compétitivité des entreprises

le
0
La transition énergétique au service de la compétitivité des entreprises
La transition énergétique au service de la compétitivité des entreprises

Le 31 juillet dernier, la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie dévoilait la version finale de son projet de loi sur la transition énergétique qui devrait commencer à se mettre en place dans les prochains mois. Une lueur d'espoir pour les industriels français et leur compétitivité.

Avec la présentation du projet de loi sur la transition énergétique, Ségolène Royal lance enfin le grand chantier du quinquennat de François Hollande. L'édifice est colossal, pas sûr cependant, que la ministre dispose des bons outils.

La transition énergétique restera-t-elle à l'état de chantier ?

C'est une mesure que François Hollande promettait dès 2012. Un argument de campagne. Le but de cette loi est simple : alléger la facture énergétique du pays, qui s'élève aujourd'hui à 67,8 milliards d'euros. Officiellement baptisée « loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte », il sera discuté à l'Assemblée à partir du 1er octobre et examiné en première lecture fin novembre.

Selon la ministre, le projet phare de Hollande devrait contribuer à réduire significativement la facture énergétique des Français et créer pas moins de 100 000 emplois. La « loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » se compose de 64 articles, dont les buts affichés sont, entre autre, de diminuer la consommation d'énergie de moitié d'ici à 2050 et de réduire

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant