La tradition déçoit, les nouveaux riches régalent

le
0
La tradition déçoit, les nouveaux riches régalent
La tradition déçoit, les nouveaux riches régalent

La Bundesliga change de visage doucement mais sûrement. Les vieilles équipes du Nord baissent pavillon et se battent dans les bas-fond du classement. Pendant ce temps, le RB Leipzig et Hoffenheim font leur loi et s'incrustent sur le podium. Mais certaines choses ne changent pas en Bundesliga : le Bayern est plus fort que le reste, l'ambiance dans les stades reste au beau fixe et les buts sont spectaculaires.

L'équipe du week-end : le TSG Hoffenheim


Un peu plus loin de l'œil du cyclone colérique des supporters des autres équipes de Bundesliga, le TSG Hoffenheim progresse visiblement cette saison avec plus de calme et de sérénité. Et pourtant, l'autre équipe aidée financièrement par un riche portefeuille – à savoir Dietmar Hopp, co-fondateur de la boîte d'informatique SAP – est également une belle surprise de la saison et se pointe sur le podium après neuf journées de championnat.


Depuis l'arrivée du très jeune Nagelsmann sur le banc, Hoffenheim est tout simplement la troisième meilleure équipe de Bundesliga derrière le duo Bayern-Dortmund. Mieux, le club vient d'enchaîner cinq victoires de rang, une performance inédite depuis la saison 08-09... quand Hoffenheim avait été champion d'automne. Alors, oui, la Bundesliga a changé de visage en dix ans. Désormais, derrière le Bayern, ce sont deux clubs dont personne ne soupçonnait vraiment l'existence il y a quelques années qui se pressent : le RB Leipzig, certes, mais il ne faut pas oublier et négliger le TSG Hoffenheim en embuscade.

Le joueur du week-end : Robben Lewandowski


Le duo du Rekordmeister a effectué une démonstration de jeu à deux contre le FC Augsbourg, au point d'accueillir les applaudissements de Karl-Heinz Rummenigge. " Ces deux-là ont encore un rendez-vous ce soir. " Une blague sur l'osmose néerlando-polonaise poursuivie tout le week-end. Robben en a remis une couche dans les médias : " Le resto est déjà réservé. S'il avait mis un troisième but, cela aurait peut-être été une soirée qui se serait terminée au lit. " Cependant, Robert Lewandowski est bien plus terre à terre quand il s'agit de parler de terrain. Le Polonais a expliqué sobrement que l'entente ne vient pas de nulle part. " Quand nous jouons plus et mieux ensemble, alors chacun en profite. " Adieu Robbéry donc, et bienvenue au nouveau meilleur joueur du Bayern.

[BLOCKQUOTE…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant