La Toyota Auris se distingue

le
0
La nouvelle génération de Toyota Auris qui sera exposée au Mondial de l'Automobile, fin septembre, présente un caractère affirmé.

L'évolution est moins visible à l'intérieur mais on relève une amélioration attendue de la qualité des matériaux.
L'évolution est moins visible à l'intérieur mais on relève une amélioration attendue de la qualité des matériaux.

L'évolution est moins visible à l'intérieur mais on relève une amélioration attendue de la qualité des matériaux.

En Europe, l'Auris n'a pas remporté le succès que Toyota escomptait. Pour expliquer cette relative désaffection de la clientèle, il y a sans doute l'abandon du nom Corolla, mais plus sûrement une production coréenne devenue très concurrentielle et une carrosserie jugée banale aux yeux de certains.

Cet automne, une Auris, deuxième du nom, sera officiellement présentée au Mondial de l'Automobile. Et, elle ne devrait pas y passer inaperçue. Didier Leroy, président de Toyota Motor Europe, nous l'avait déclaré lors du lancement de la Yaris. Les carrosseries des nouveaux modèles ne manqueront plus de personnalité et un effort tout particulier sera fait pour celles destinées à l'Europe.

Le changement est visible en effet. Il y a un soupçon de latinité dans le dessin de cette compacte japonaise. L'arrière en particulier évoque une certaine Alfa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant