La toute-puissance de la Fifa attise la colère des Brésiliens

le
0
Le coût du Mondial 2014, estimé à 13,6 mds$, révolte les manifestants. Ils dénoncent ce gaspillage des fonds publics dans un pays où les services de l'État sont défaillants.

L'impressionnant mouvement social charriant plus d'un million de manifestants dans les grandes villes brésiliennes vise aussi l'idéologie mercantile de la Fifa. Pour l'organisation internationale privée en charge du football, la Coupe du monde est l'occasion de réaliser des bénéfices faramineux - 1,1 md$ lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud - en commercialisant les droits TV de l'événement et en signant des contrats de sponsoring avec des entreprises multinationales. La facture pour construction des stades, la rénovation des infrastructures et les frais liés à la sécurité de la compétition échoit évidemment au pays hôte. Pour le Brésil, le coût du Mondial 2014 est estimé à 13,6 mds$. Les manifestants dénoncent ce gaspillage des fonds publics - accentué par l'organisation des Jeux olympi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant