La tournée américaine de François Hollande a commencé

le
0
La tournée américaine de François Hollande a commencé
La tournée américaine de François Hollande a commencé

A des milliers de kilomètres de Paris, où son rival Nicolas Sarkozy prend un bain de foule tout sourire au meeting de NKM, le président de la République Hollande a atterri ce lundi aux Etats-Unis sur la base d'Andrews, à l'est de Washington, dans une ambiance solennelle. Ce dernier entame une visite officielle de trois jours dans la capitale fédérale, Washington, puis à San Francisco. François Hollande est sorti seul de son Airbus présidentiel aux alentours de 14h30, heure locale (20h30, heure de Paris). Sur un tapis rouge, entouré de Marines, François Hollande a écouté la marseillaise, puis l'hymne américain, aux côtés Natalie Jones, chef du protocole des Etats-Unis. 

Il a par la suite été accueilli par son homologue américain Barack Obama. Ensemble, les Chefs d'Etat ont emprunté le Boeing présidentiel de Barack Obama direction la Virginie. Les deux chefs d'Etat sont arrivés à Monticello, aux alentours de 22h, heure française, à 200 km au sud-ouest de Washington. Ils doivent y visiter une résidence luxueuse appartenant à l'ancien président, très francophile, Thomas Jefferson. Une visite symbolique qui sera l'occasion d'évoquer les relations (franco-américaines) dans un environnement évoquant «leur histoire, et des possibilités qu'elles recèlent», précise un haut responsable de l'administration Obama.

Sujet internationaux et économiques au menu

Ce mardi, les présidents s'envoleront tôt le matin pour Washington, où ils s'entretiendront dans le bureau ovale de la Maison Blanche puis déjeuneront avec le vice-président, Joe Biden. Un dîner d'Etat se tiendra ce mardi soir à la Maison Blanche, avec une centaine d'invités de marque, triés sur le volet (voir encadré).

Plusieurs sujets internationaux sont au coeur de cette visite officielle, un privilège car seuls quatre Chefs d'Etat y ont eu droit. Barack Obama et François Hollande devraient aborder la lutte contre le terrorisme au Sahel, en Syrie, au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant