La tour Onyx à Paris fière de son « Pelé »

le , mis à jour à 06:44
0

Un lotissement de la fin des années 1970, rue de Courcelles, dans le XVIIe arrondissement de la capitale. Des ados passent le temps en bas de la tour Onyx. Il suffit d'évoquer le nom de Teddy Riner pour susciter l'euphorie générale. « Teddy, c'est notre héros, une légende ! » clame Alvin. Ses copains du quartier « PDA » (pour porte d'Asnières), sont unanimes : il est « comme Pelé ou Messi ». Tous savent que le judoka a grandi ici, dans un 4-pièces, au 5e étage du bâtiment donnant sur la rue, tout près de la frontière avec Levallois, où il a désormais ses attaches.

Parmi les enfants, nombreux sont ceux l'ayant rencontré lors de ses quelques retours aux sources. Ici, Riner n'a laissé que des bons souvenirs. Gardienne de l'ancien immeuble des Riner entre 1985 et 1998, désormais locataire, Maria Da Gloria Machado se souvient bien du « grand Teddy ». « Ses parents sont arrivés au milieu des années 1990, confie-t-elle. Teddy était encore très petit, puisqu'il était à la maternelle. Mais il m'a très vite dépassée. A 11 ou 12 ans, quand sa famille a déménagé dans le XIXe, il faisait une tête de plus que moi. C'était déjà un jeune homme. Ça fait drôle mais on peut le dire : un de nos gamins est devenu un champion ! »

Etage après étage, les habitants de la tour Onyx disent leur admiration et se rappellent de Moïse, le père, Marie-Pierre, la mère, Moïse Junior, le frère aîné, et Teddy, « le petit devenu grand ». « Ils étaient très unis, dit monsieur Maatouk, au 10e étage, qui, devant sa télé pour la finale, se souvient avoir donné des cours de latin à la fratrie. Ses parents étaient d'une très grande probité. On voyait toujours Teddy avec son sac de sport. Que ça fait du bien des jeunes qui réussissent grâce à leur travail ! »

Au 1er étage, la famille Picard se souvient de la Fête des voisins, à laquelle les Riner répondaient toujours présent. « Ils étaient très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant