La tour Eiffel fait grise mine

le
0
La dame de fer a perdu 800.000 visiteurs en 2012, alors que d'autres monuments parisiens battent des records. Les agents, en grève mardi, protestent contre les travaux sans fin.

Manque de chance pour les nombreux touristes qui pensaient grimper en haut de la tour Eiffel mardi: le monument parisien était inaccessible dès 9 heures du matin pour cause de grève du personnel. Le dernier mouvement de ce type datait de décembre 2010.

Non pas que les agents du site aient voulu mardi protester contre la présence des pickpockets, comme leurs confrères du Musée du Louvre en avril dernier. Cette fois, outre les revendications salariales, ce sont surtout les nombreux travaux en cours sur l'édifice qui suscitent l'agacement des agents.

À commencer par ceux des ascenseurs. «En 2008, la rénovation de celui situé dans le pilier Ouest fut décidée, explique-t-on à la CGT. Les travaux devaient durer 2 ans et coûter 18 millions d'euros. Après 5 ans, il est toujours ind...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant