La Tour de Londres, coffre-fort du trésor olympique

le
0
LA TOUR DE LONDRES, ÉCRIN DES MÉDAILLES OLYMPIQUES
LA TOUR DE LONDRES, ÉCRIN DES MÉDAILLES OLYMPIQUES

par Sarah Young

LONDRES (Reuters) - La Tour de Londres, prison mais aussi sanctuaire des bijoux de la couronne d'Angleterre depuis six siècles, abrite un nouveau trésor depuis le début du mois, les 4.700 médailles d'or, d'argent et de bronze des Jeux olympiques.

Flanqué de Beefeaters, gardiens de la Tour vêtus de leur costume Tudor rouge et noir et assorti d'un chapeau rond, Sebastian Coe s'était déplacé pour présider l'arrivée des trophées dans les coffres de la "Maison des Joyaux".

Il pleuvait comme souvent sur la forteresse médiévale et le président du Comité d'organisation des Jeux a dû s'abriter sous un parapluie lorsque deux lourdes médailles d'or lui ont été présentées sur un coussin chamarré.

"Il nous a paru tout à fait évident d'apporter nos médailles ici. A quel autre endroit du monde aurions-nous pu les confier pour assurer leur sécurité ?", a-t-il déclaré devant 150 enfants évidemment porteurs de drapeaux britanniques.

Les médailles resteront enfermées dans les coffres de la Tour jusqu'à ce que vienne l'heure de les remettre aux lauréats des Jeux.

La première cérémonie protocolaire aura lieu le 28 juillet, sans doute après une épreuve féminine de tir, tandis que 804 autres suivront jusqu'au 12 août.

Comme les Jeux olympiques sont également une affaire de sponsors, le parapluie de Sebastian Coe abritait aussi Jan du Plessis, président de Rio Tinto, le fournisseur du métal utilisé pour les médailles.

"Nous avons fourni près de huit tonnes d'or, d'argent et de cuivre, venus de nos mines de Salt Lake City et des déserts de Mongolie. Ces métaux bruts sont devenus ces médailles belles et brillantes", a-t-il dit.

Rio Tinto est un des sponsors des Jeux. Il a été vivement critiqué par les groupes de défense de l'environnement qui soutiennent que son comportement aurait dû l'exclure des Jeux mais Sebastian Coe a écarté les critiques.

"Rio Tinto est un excellent partenaire", a-t-il dit. "De la mine aux médailles, nous sommes entièrement satisfaits du travail qui a été fait. Nous sommes ravis et je pense que les médailles sont superbes."

Les médailles ont été façonnées à l'Hôtel royal des monnaies (Royal Mint) au Pays de Galles.

Elles représentent côté face la déesse grecque de la victoire, Nikê, image traditionnelle des Jeux d'été, et, côté pile, la Tamise et les anneaux du logo olympique.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant