La torche olympique de Sotchi fait une sortie dans l'espace

le
0
LA FLAMME OLYMPIQUE DANS L'ESPACE
LA FLAMME OLYMPIQUE DANS L'ESPACE

BAIKONOUR, Kazakhstan (Reuters) - Deux cosmonautes russes de la Station spatiale internationale (ISS) ont sorti samedi dans l'espace la torche des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, une première dans l'Histoire.

S'emparant de la torche argent et rouge avec le gant de sa combinaison spatiale, Oleg Kotov est sorti de l'ISS par un sas, à quelque 320 km au-dessus de la Terre, d'où il a brandi triomphalement l'objet, éteint.

Il l'a ensuite transmis à Sergueï Riazanski et les deux hommes ont posé à tour de rôle avec l'objet-symbole.

L'événement a été tourné grâce essentiellement aux caméras installées sur les casques des cosmonautes et diffusé en direct à la télévision russe et sur la chaîne de télévision internet de la Nasa américaine.

Jeudi, la torche, éteinte pour des raisons de sécurité, avait été chargée sur une fusée Soyouz à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, par trois astronautes, le Russe Mikhaïl Tiourine, l'Américain Rick Mastracchio et le Japonais Koichi Wakata.

Après avoir décollé, l'équipage s'était arrimé six heures plus tard à l'ISS, et Mikhaïl Tiourine avait transmis le flambeau à son compatriote Fiodor Iourtchikhine, déjà à bord de la station.

"C'est une façon de montrer au monde de quoi la Russie est capable", s'était alors félicité le vice-Premier ministre Dmitri Kozak, le "Monsieur JO" au sein du gouvernement.

En 1996 et 2000 déjà, des torches olympiques ont été embarquées à bord d'engins spatiaux, mais cette sortie dans l'espace est une première.

La flamme olympique, partie d'Olympie et passée par le pôle Nord, doit encore gravir le Mont Elbrouz, toit de l'Europe qui culmine à 5.642 mètres dans le massif du Caucase, et descendre jusqu'au fond du lac Baïkal, en Sibérie.

La torche sera redescendue sur la Terre lundi par le cosmonaute russe Fiodor Iourtchikhine, l'astronaute américaine Karen Nyberg et l'Italien Luca Parmitano. Elle sera utilisée pour allumer la flamme olympique au début des Jeux, le 7 février.

Alissa de Carbonnel; Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant