La TNT payante risque d'être marginalisée 

le
0
La multiplication des chaînes gratuites hypothèque les chances de survie de l'offre payante.

Que restera-t-il demain de la télévision numérique terrestre payante? Six ans après son lancement, cette dernière en reste le parent pauvre avec à peine un million d'abonnés. Plusieurs opérateurs se sont empressés de rendre leur fréquence, comme le groupe AB avec AB1 ou Lagardère avec Canal J. Aujourd'hui, c'est Paris Première qui tente de quitter le navire en proposant sa candidature en gratuit. L'état-major du groupe M6 ne le cache plus : il est difficile de rentabiliser la chaîne en TNT payante.

Par ailleurs, Canal+ qui, avec le rachat de Direct 8 et Direct Star, excède déjà les sept fréquences autorisées par la loi devra rendre des canaux payants. Si le groupe obtient en plus la chaîne gratuite Canal 20, il devra rendre deux fréquences. Et Canal+ ne fait pas de mystère ; il aurait bien l'intention «de rendre les fréquences de TPS Star et de Planète». Cette mue de l'opérateur vers la télévision gratuite ne devrait pas l'encourager à développer la c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant